La page des pistes SG


Section : Rétro / La page des pistes SG Racing Car
Auteur : Tractoricou et les membres rétro de rcmag
Date de publication : 15/02/2007


Sur cette page vous retrouverez les voitures de piste produites par SG Racing Car. Il en manque encore beaucoup
et je n'ai pas toutes les infos pour les dater et commenter certaines voitures, je compte donc sur votre aide.
Merci aux membres "rétro" pour leurs photos et documentations.

SG est une marque italienne spécialisée à ses débuts dans la production de pistes 1/8.
Par la suite elle a aussi commercialisé des électriques ( TT et 1/12 piste ) ainsi que des TT 1/8.
Elle fut créé par Sabatini ( pour le S ) et Garofali ( pour le G ).
Au début elle commercialisait des Léga ( voir article rubrique rétro ) sous la marque SG.
La première voiture construite par SG fut la SG1 en 1975.
Sabatini a obtenu le premier titre de champion d'Europe avec cette voiture.
Si les premières productions furent au top niveau et très présentes sur les circuits, les derniers models
 eurent bien moins de succès, je crois que la marque fut absorbée au début des années 90 par Mantua.

La SG1 "standard" ( 1975 )


Cette voiture est une SG1 standard première version. Le réservoir est en plastique, bricolage ou de provenance
avion ? Pas de sauve servo et tringlerie de direction en corde à piano non réglable. Le moteur est un Super
Tigre avec culasse rapportée et une gamelle fixée directement sur la sortie d'échappement. A signaler les
supports en tôle pliée, l'absence de frein ( position directe du servo de gaz ). Ce n'est peut être pas d'origine
 car normalement le freinage était assuré par un patin agissant directement sur la cloche d'embrayage.

La SG1 Spéciale


Celle ci serait une SG1 spéciale avec un réservoir spécifique en forme de bidon ( laiton ).
Le châssis en alu est bien plus étroit et gravé à l'avant "SG".
On trouve cette fois ci un sauve servo et un frein à disque avec support alu ( option ? ), cette fois
ci la commande est plus classique avec un renvoi. La radio, le réservoir sont placés sur une platine en lexan.
Les supports moteurs sont aussi différent et plus classique en alu. Le moteur est toujours un Super Tigre
 ( marque italienne longtemps associées aux productions SG ) et la gamelle à un volume bien plus important.

La SG1 Expert


Une SG1 Expert, la carrosserie est en ABS ( une F1 qui était très prisée au début de notre loisir ).
Le châssis est plus étroit que sur la SG1 standard.
Le frein est à patin, directement sur la cloche d'embrayage. On retrouve un sauve servo et
les supports moteur en tôle pliée. Le moteur est un Super Tigre avec une culasse rapportée très basse, la
gamelle est identique à la première voiture présentée.

La Futura 111 ( 1978 )


Ce doit être la première version de la SG Futura 111 de 1978. On retrouve un châssis alu de forme simple.
A noter que le train avant n'est pas réglable en pincement et que les fusées sont déportées ( pas in line ).
Les paliers arrière sont en alu avec frein à disque, le moteur est un Super Tigre X21RE arrière avec une
gamelle chromée que l'on va retrouver sur de nombreuses voitures italienne piste et TT.
Le réservoir est en laiton avec bouchon rapide doté d'un ressort central.



Une Futura 111 un peu plus récente avec le réservoir plastique démontable.
Le reste est identique à la version du dessus. Les biellettes de direction réglables c'est un bricolage
perso et il manque la culasse rapportée au moteur Super Tigre.



Encore une autre Futura 111 très proche de la boite pour celle ci, on remarque un pare choc à l'arrière
et sur la troisième photo on voit bien le train avant et la fusée très simpliste ( non in line ).



La meme mais avec sa radio et son moteur avec une platine bricolée et un filtre "TT".



Encore une Futura 111 équipée de sa radio et du moteur avec un montage plus conforme.


Une Futura 111 proche de la version S mais sûrement réalisée à partir d'une version 111 de base
de première génération ( réservoir ... ). Le train avant est nouveau, in line et avec des fusées de
type VCS bien plus moderne. On retrouve un différentiel, celui de la VCS.
Les biellettes de direction c'est du perso et le sauve servo est renforcé avec une plaque en époxy.
Le châssis est maintenant en époxy et on retrouve un renfort métallique entre la platine et la
fixation sur le châssis du sauve servo. Le moteur est un OS avec le célèbre pot PB accordable.

La Futura 111S



La dernière version de la Futura 111, c'est la S. Le châssis est en époxy assez étroit, la platine
et le pod sont anodisés or. Le train avant est nouveau avec les fusées in line de la VCS.
Le différentiel est présent, celui de la VCS. A signaler le pare choc arrière, les biellettes réglables,
la gamelle chromée et le renfort de châssis à l'avant de la platine.

La Futura V ( 1979 )


Une Futura V qui doit être la plus récente de la série avec des pièces communes à la VCS
( 1979/80 ) comme les paliers arrière et le système de freinage.



La VCS Monte Carlo ( 1979 )



Une VCS Monte Carlo de 1979, une voiture assez rare car sa carrière ne fut pas très longue contrairement
 à la VCS "normal" qui lui succéda en 1980.
La principale différence entre ces 2 voitures c'est surtout la platine oscillante bien plus longue sur la Monte
Carlo ( toute la longueur du châssis et qui supporte le réservoir ).
Sur cette voiture on retrouve un réservoir inspiré de celui de la Futura 111 mais avec un bouchon à clapet rapide.
Principales nouveautés par rapport à la 111S c'est la platine oscillante et le train avant réglable en voie et chasse.
A noter aussi la disparition de la platine radio, l'implantation étant maintenant directement faite sur la châssis
ou la platine oscillante. Les paliers de différentiel sont en plastique avec 2 disques et 2 cames.
La tringlerie de direction c'est un bricolage. Le moteur est un Picco 4 trous à échappement arrière ( un moteur
 d'homme ! ) avec un résonateur serpent



Une autre VCS Monte Carlo avec un châssis allégé me semble t'il. Le palier alu de frein avec double disque
 époxy doit être perso afin d'améliorer le freinage. Idem pour les supports servo et carrosserie en alu qui ne
sont pas d'origines. Le moteur Super Tigre est un STS ( culasse très basse ) je crois avec carburateur Cipolla.

La VCS Indy ( 1980 )

SG VCS Indy ( 1980 ), une classique aux nombreuses victoires et avec une très longue carrière.
Contrairement à la version Monte Carlo la platine oscillante est plus courte, le réservoir étant fixé à
présent sur le châssis. A signaler les supports rapides de servo et le réservoir des dernières générations
 et l'utilisation d'un seul disque de frein ( la faiblesse de cette voiture ).
Ce doit être une des dernières produites comme le prouve la disparition des inserts laiton sur le train
avant ( hélas ), peut être après le rachat par Mantua ?



Une VCS de première génération reconnaissable au réservoir des Futura et au colonnettes alu ...



Un VCS Indy modifiée ( 1/2 train avant, suppression du sauve servo d'origine ... ).
Celle ci est de la première génération ( inserts laiton ).

La SG Columbia IS4 ( 1982 )


La SG Columbia IS4 fut la première voiture à suspension de la marque ( 1982 ).
Très belle voiture mais à la carrière assez brève et rapidement remplacée par la mythique ( pour beaucoup )
Columbia MK2. Sur la Columbia la faiblesse c'était son châssis époxy avec pod alu. Ce châssis n'était pas
assez rigide et se déformait. La MK2 avait un châssis tout alu et bénéficiait de quelques améliorations tout
en restant très proche de la Columbia.


Une autre IS4 mais neuve.

La SG MK2 ( 1983 )



La SG MK2 ( 1983 ) qui est l'évolution de la Columbia IS4 avec comme principaux changements le châssis et
la platine qui abandonnent l'époxy pour l'ergal et le palier de couronne intermédiaire désormais en alu pour
plus de fiabilité. Abandon aussi de la chaîne pour la courroie. Voiture qui a connu un gros succès commercial
avec une carrière très longue, une des plus belle voiture à suspension produite.




Une MK2 actuellement en restauration avec un montage à blanc d'un rare CMB à valve arrière.


Photos de SG MK2 lors du championnat du Monde 83 ( Carnoux France ).
Revue Auto Modélisme n°1


Article préparation par Jean Paul Calandreau dans Auto RCM n°26 de 1983.

La SG MK4 ( 1984 )


La SG MK4 fut la réponse de SG aux kits d'évolutions 4x4 pour leur 4x2 de Serpent et de PB. Ces derniers avaient fait un choix
 économique et prudent en reprenant des bases mécanique connues. SG commercialisa une toute nouvelle voiture avec une
implantation mécanique proche des TT 1/8 et surtout de la Yankee de piste 4x4 qui pourtant n'avait pas connu d'application
 commerciale. Contrairement aux 4x4 TT, même si l'implantation et la conception est proche il n'y a pas 3 différentiels.
Généralement un différentiel à l'arrière et à l'avant un système classique de roues libres. Problème de cette voiture un poids
plus élevé, des couples conique à rude épreuve et un sous virage chronique. La version ici en photo est une des dernières
( proche de la custom ) avec cardans homocinétiques à l'avant, cellule avant ouverte, boite de vitesse, moteur OPS ....
Très belle voiture assez rare surtout dans cette version et cet état.




Une SG MK4 de d'origine.

SG MK2 avec le kit 4x4 ( 1985 )


Une superbe et très rare SG MK2 avec le kit 4x4 ( 1985 ? ). La MK2 a eu une longue carrière avec de multiples
évolutions et pour un non spécialiste il est difficile de s'y retrouver. Pour de nombreux collectionneurs, c'est
 une voiture très recherchée ( toutes versions ).
Le kit 4x4 pour la MK2 fut longtemps attendu par les adeptes de la marque mais SG avait commercialisé la MK4 et
ne s'occupait plus de la MK2 considérée à tord comme dépassé. ( Ce fut sûrement la grosse erreur des dirigeants
de SG et le début de la fin ).
 Après le semi échec de la MK4 et de sa conception à transmission centrale par cardans je suppose que SG à voulu
rattraper l'affaire en sortant enfin un kit 4x4 pour sa 4x2 de conception plus classique mais c'était déjà trop tard,
Serpent et PB ayant pris une avance difficilement rattrapable.
Cette MK2 avec le kit 4x4 fait partie des dernières versions et bénéficie donc des ultimes améliorations.
Les roues libres sont placées dans les fusées avant et on remarque un système de glissement réglable
 sur l'arbre primaire de transmission.

SG Space


Une Jocker


Une Jocker qui est un mélange de pièces SG et Mantua.
A la sortie de cette voiture Mantua avait absorbé SG et était tourné uniquement vers le loisir.



Graupner F1 classique RTR distribuée par Graupner et fabriquée par SG.

J'ai essayé de faire de mon mieux pour cette page mais n'étant pas spécialiste, je compte sur vous
pour rectifier les erreurs et pour me donner des informations complémentaires sur ces voitures
( documentations, notices, années de sortie, palmarès ... ).

 vous avez d'autres informations, des rectifications à faire, des documentations ( notice par exemple ) ...
 Merci de me contacter sur le sujet ouvert sur le forum rétro de rcmag.com.
eric-2-cv@wanadoo.fr


Découvrez le musée virtuel.
( cliquez sur l'image )

www.rcmag.com

Copyright © 2003 by WebMaster

Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues par l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site et de son
code source sans l'autorisation expresse de l'auteur