L'année 1983


Section : Rétro
Auteur : MasterKro
Sujet : Les caisses de l'année 1983
Date de publication : 27/12/2003

Sommaire de l'année 1983
1/ Les revues - 2/ Les pubs importateurs - 3/ Les pubs magasins
  4/ Les dessins revues - 5/ L'actu de l'année - 6/ L'électrique
7/ La piste 1/8 - 8/ Le Tout terrain 1/8 -  9/ La technique




Le Yankee 84x4 qui date de fin 1982 mais qui ne fut réellement commercialisé qu'au début 83.
Ce modèle qui appartient à Kosho est le modèle de base avec un seul différentiel au centre.
Ce fut le premier 4x4 moderne de l'histoire et son architecture de base est toujours d'actualité aujourd'hui.
Le Mp7.5, le MBX5, le Pirate RS2 utilisent toujours le concept du Yankee.
Dans les années 80, Yankee a tout gagné ! On peut avoir beaucoup de regret pour le suite de l'histoire...
Avec ses couples conique à l'air libre, ce premier modèle n'était pas sans défaut.
Yankee était très réactif et le modèle que l'on retrouvera à la fin 84 ,'avait plus grand chose a voir avec ce modèle.
A signalé les cardans 6 pans !

x

Voilà le Yankee 84x4 que l'on pouvait retrouver fin 84. ( Kosho )
La couleur des plastique a changé en passant du gris au noir.
Le châssis est nouveau aussi et plus rigide. Le réservoir est à présent un SG.
La voie est élargie, les triangles arrières sont plus longs et plus rigides ( croisillon de renfort )
Nouveaux paliers de cellule arrière qui est maintenant étanche, par contre à l'avant c'est toujours ouvert.
Les couples coniques sont en acier par contre sur ce modèle il y a toujours les cardans 6 pans.
Cette voiture est équipée d'un ECM liquide avec pompe et radiateur, en plus il est neuf !


Quelques scans de Yankee utilisés en compétition.
On remarque les plaques lexan pour protéger le couple conique et le filtre à air papier SG.
Le Yankee 84x4 fut en 83 champion d'Europe avec Pédro Martinez et champion de France avec Claude Lachat.


Yankee action ! L'arceau cage était un héritage du Yankee 83.


En fin de carrière, un Yankee 83 4x2 que l'on retrouvait encore en 4x2 mais un peu dépassé par les Macho.



Le Land Jump ne date pas de 83 mais était encore très utilisé en compétition.
Il est intéressant de le présenter après le Yankee, on voit bien qu'il y avait un monde entre ces 2 conceptions.
Le châssis est de type poutre avec 2 longerons, l'arceau est en acier !
La transmission est par chaîne et cardans.
A l'avant roues libres et à l'arrière arbre rigide. Chaud niveau pilotage ! 


Les japonais et principalement Kyosho commercialisaient plusieurs TT 1/8 tous largement dépassés par les
 productions françaises et italiennes.
Fairlady Datsun, Tomo, Land Jump....



 
Le Presto de Garbo est sortie début 83. Il succédait au Romax et reprenait sa conception mais avec un
châssis plat et en essayant d'améliorer sa fiabilité.
Tout nouveau mais sa conception radicalement différente du Yankee démontrait que l'architecture à 3
 différentiels n'avait pas encore convaincu tous le monde.
A l'avant on retrouve des bras tirés avec ressorts en épingles réglables sur 3 positions. Pas d'amortisseurs...
A l'arrière bras tirés avec chaînes sous carters. La couronne est démontable en 2 parties.
La transmission centrale est effectuée par une chaîne.
Contrairement au Romax pas d'arceau mais une platine pour assurer la rigidité.
Le modèle le plus utilisé avait un différentiel à l'arrière et des roues libres à l'avant.
Ce type de transmission offrait beaucoup de motricité mais la tenue de route était passable.
Ce modèle fut second des championnat d'Europe derrière le Yankee de Pédro Martinez.





MRC avait connu le succès avec la Bullit ( conçu pas JM Claudel ) et le Buffalo très inspiré de la PB Alpha.
Avec le Buxy, MRC sortait son premier TT 4x4.
Bras tirés avant et arrière, transmission centrale par une longue courroie, moteur longitudinal, châssis poutre ...
Ce fut pas une réussite et les pilotes MRC ont souffert en course. De plus il n'était pas très fiable.
J'ai utilisé ce TT lors de 2 régionales et j'ai beaucoup KC.
A signaler la carrosserie de Corvette, la boite radio et le réservoir de Bullit en porte à faux arrière.




Le Buffalo était encore beaucoup utilisé en compétition et avec les frères Arnaudet, ils ont longtemps
 disputés le titre aux Macho de chez Siccom.
C'était une bonne voiture qui demandait un minimum de préparation pour être fiable.
Il fallait rigidifier le châssis pour éviter de becter des couronnes.
Il est rare d'en trouver un qui possède encore sa couronne d'origine.
Autres points faibles, les fusées avants et les cardans 6 pans.
Bien préparé c'était une voiture sans problème, j'en garde un bon souvenir.
MRC importait PB et pour la conception, ils se sont largement inspirés de la PB Alpha.


En 1983, beaucoup on voulu recycler leurs Buffalo en 4x4.
J'ai lancé cette mode en utilisant des chaînes de Yankee 83.
Il faisait 4 kg ce qui énorme vue les moteurs de l'époque.
Par contre il était redoutable sur circuit et je l'ai placé 2 fois en 1/2 finale de CF.




Le Macho de chez Siccom était un vrai 4x2 et il fut longtemps la voiture à battre dans cette catégorie.
En 1983, il fut champion de France avec JM Bailly.
Double bras tirés à l'avant, transmission par chaînes sous carter à l'arrière.
Le modèle en photo ( Véco 21 ) est celui de base sans amortisseur avant et arbre rigide.
Les amortisseurs gros volume et les bras tirés rendaient le Macho redoutable dans les bosses !
J'ai aussi utilisé ce modèle mais plus tard, avec les bras lexan transparents.
Niveau fiabilité il était bon mais son entretien était très onéreux. Il s'usait très rapidement !!!!
Fallait un budget 4x4 pour tourner avec ...



En 1983 la Bullit n'était plus ou très peu utilisé en compétition, par contre elle restait très vendue
 pour débuter en TT. Celle ci continuait à évoluer gentiment et offrait sur le modèle 83 un nouveau
châssis et des amortisseurs de Buffalo à l'arrière.




L'année 83 fut très agitée pour la firme Micro Racing ( Suisse ).
En compétition on retrouvait le Midget avec son train avant triangulé souvent adapté sur les Bullit.
Mais aussi le Cross Racer et en fin d'année l'ébauche d'un nouveau 4x4 qui n'a pas encore de noms ( le Cruise de 84 )
Le point commun de ces Micro Racing, le démarrage par cône du moteur qui est placé sur la cellule arrière.
En CF on retrouve régulièrement les Micro Racing aux places d'honneurs avec Pinteaux et Davoine


Le Névada Cross, un des gros carton commerciaux de l'année 83.
Moteur placé sur la cellule arrière, démarrage par cône, triangulation simple à l'arrière, double à l'avant.
Vendu le plus souvent avec un Picco, on en a retrouvé aussi en course mais sa tenue de route hasardeuse
sur la glisse ne lui permettait pas de rivaliser avec les Macho, Buffalo et Yankee.



Le Marauder de chez Mardave. Une nouveauté loisir de 1983 avec double triangulation, châssis plié ...
Le plus souvent livré avec un vénérable Véco 21 et des pneus mousses scultés.


Le Manta Cross de Mantua. Châssis ergal, amortisseurs hydrauliques, boite radio ...
On en a vue quelques uns en course mais ce modèle était surtout destiné au loisir.


Le Twist de JM Claudel.
Il sera présenté en détail sur l'article 1984. Car le proto du Twist est apparu fin 83.
Sa commercialisation effective est de début 84. Jean Michel Claudel s'occupait de la préparation
 de Kyosho Land Jump ( diff ... ) et avait déjà conçu le Bullit et le DFR.
Vous pouvez retrouver sa pub pour kit Kyosho sur les pages Pubs de 1983.

Les documents, scans, photos proviennent d'archives personnelles, de revues, de membres de rcmag.com et de
documents trouvés sur le web. Vous pouvez nous aider à compléter ses pages en contactant MasterKro.

www.rcmag.com

Copyright © 2003 by WebMaster

Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues par l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site
 et de son code source sans l'autorisation expresse de l'auteur